Vous êtes ici

Secteurs à risque - médecine nucléaire

< Retour
Organisation des autres secteurs d’activité à risque majeur
Résumé

Cet indicateur évalue si la prise en charge d’un patient dans le secteur de médecine nucléaire est sécurisée.
Les responsabilités des différents intervenants sont identifiées.
L’adéquation des effectifs et des compétences des professionnels est effective.
Le contrôle et la maintenance des équipements sont réalisés.

Question à laquelle l’indicateur répond

L'établissement maitrise-t-il les risques afin de garantir la qualité et la sécurité des soins dans ce secteur ?

Lien avec la qualité des soins

La gestion des risques dans les secteurs à risque majeur qui vise à établir un rapport optimum bénéfice/risque pour le patient doit permettre d'améliorer la sécurité des soins.

Limites de l'indicateur

L'indicateur évalue si l'organisation mise en place est pertinente, mais ne garantit pas l'efficacité des soins prodigués.

Définitions annexes

La médecine nucléaire est une spécialité médicale qui permet le diagnostic, le pronostic et le suivi thérapeutique de nombreuses pathologies, telles que le cancer. Elle permet d’étudier le fonctionnement des organes. Cela consiste en l’administration dans l’organisme de très faibles doses dites « traceuses », d’un médicament radiopharmaceutique.
Des appareils d’imagerie appelés « caméras » détectent les rayonnements émis par l’isotope radioactif, ce qui permet la réalisation de clichés qui seront ensuite analysés.

Votre navigateur est obsolète

Cette application graphique dynamique nécessite pour son bon fonctionnement un navigateur récent, et risque de ne pas fonctionner sur votre navigateur.
Les navigateurs supportés sont à minima : Internet explorer 10 / Mozilla Firefox 20 / Google Chrome 26 / Safari 6.
Vous pouvez cependant consulter la liste des établissements de santé, pour chaque établissement, un lien vers sa fiche détaillée : Tous les établissements.

×