Vous êtes ici

Traçabilité de l'évaluation de la douleur post-opératoire

< Retour
Traçabilité de l'évaluation de la douleur post-opératoire avec une échelle en salle de surveillance post-interventionnelle (SSPI) 
Résumé

Cet indicateur, présenté sous la forme d’un taux, évalue la traçabilité dans le dossier anesthésique de l’évaluation de la douleur post-opératoire avec une échelle sur la feuille de surveillance du patient en SSPI (à l’entrée et à la sortie).

Question à laquelle l’indicateur répond

La douleur est-elle bien évaluée à l'entrée et à la sortie de la SSPI ?

Lien avec la qualité des soins

La prise en charge de la douleur post-opératoire est considérée comme un élément primordial s’inscrivant dans une démarche de santé publique.
La douleur doit être systématiquement évaluée et « toute personne a le droit de recevoir des soins visant à soulager sa douleur ». 

Ce qu'il mesure et Méthodologie de recueil 

Proportion de séjours pour lesquels il existe deux résultats de mesure de la douleur avec une échelle sur la feuille de surveillance du patient ; c’est à dire une mesure initiale à l’entrée en SSPI et une mesure à la sortie ou juste avant la sortie de la SSPI.

Comment interpréter son résultat ?

Cet indicateur est présenté sous la forme d’un taux. 
Les résultats sont rendus sous forme de classe de performance (cotation de A à C). Ces classes indiquent le niveau de qualité évalué pour un établissement par rapport au niveau de qualité attendu. Il est attendu que 80% des dossiers soient bien tenus.
Clés de lecture :

Carré vert foncé - 10x10 : Les établissements en classe A (couleur vert foncé) ont dépassé cette valeur attendue. Ainsi, plus de 8 dossiers sur 10 sont bien tenuscontiennent cette évaluation de la douleur post-opératoire.
Carré vert clair - 10x10 : Les établissements en classe B (couleur verte) l'ont atteinte. Ainsi, 8 dossiers sur 10 contiennent cette évaluation de la douleur post-opératoiresont bien tenus.
Carré jaune - 10x10 : Les établissements en classe C (couleur jaune) ne l'ont pas encore atteinte. Ainsi, moins de 8 dossiers contiennent cette évaluation de la douleur post-opératoiresont bien tenus.
Carré rouge - 10x10 : Les établissements "Non répondant" (couleur rouge) correspondent aux établissements qui n'ont pas répondu à leur obligation de recueil.
Un contrôle qualité du recueil des indicateurs est réalisé par l’Agence Régionale de Santé (ARS). Si l'ARS ne valide pas le recueil, la mention "Non validé" (Carré rouge - 10x10) est affichée à la place du résultat de l'indicateur.
  : Les établissements sont "Non concernés" 
Pour les établissements "Non concernés" par cet indicateur car l'activité demandée n'est pas réalisée ou est trop faible (< 10 dossiers), la mention "Non concerné (pas d'activité)" est affichée à la place du résultat et de la classe de performance.
Pour les établissements "Non concernés" par l'affichage des résultats car le nombre de dossiers évalués après les exclusions est insuffisant pour entrer dans la comparaison nationale, la mention "Non concerné (non comparable)" est affichée à la place du résultat et de la classe de performance.

L'évolution de l'indicateur dans le temps est symbolisée par une flèche : 
•    La flèche montante indique si l'établissement a progressé par rapport à l'année précédente en passant à une classe de performance supérieure (de B à A, de C à A, etc.)de manière statistiquement significative
•    La flèche horizontale indique si l'établissement est stable par rapport à l'année précédente de manière statistiquement significative 
•    (pas de changement de classe de performance)
•    La flèche descendante indique si l'établissement a régressé par rapport à l'année précédente de manière statistiquement significativeen passant à une classe de performance inférieure (de A à B, de B à C, etc.)
 

Limites de l'indicateur

Cet indicateur porte sur les processus de l’établissement et non sur les résultats. Il ne mesure pas si la douleur a diminué à la fin de la SSPI. 

Définitions annexes

La prise en charge de la douleur post-opératoire est considérée comme un élément primordial s’inscrivant dans une démarche de santé publique.

A savoir

Cadre réglementaire : 
Les textes de référence sur la prise en charge de la douleur postopératoire sont les suivants :
– Recommandations de la société française d’anesthésie et de réanimation (SFAR) en 1997 sous l’égide de l’agence nationale d’accréditation et d’évaluation de la santé (Anaes) sur les différentes modalités d’analgésies post opératoires.
– Circulaire n°99-84 du 11/02/1999, programme national de lutte contre la douleur.

Votre navigateur est obsolète

Cette application graphique dynamique nécessite pour son bon fonctionnement un navigateur récent, et risque de ne pas fonctionner sur votre navigateur.
Les navigateurs supportés sont à minima : Internet explorer 10 / Mozilla Firefox 20 / Google Chrome 26 / Safari 6.
Vous pouvez cependant consulter la liste des établissements de santé, pour chaque établissement, un lien vers sa fiche détaillée : Tous les établissements.

×